Catégories
Travaux

En port-ail-faux

On avait un vrai portail en porte-à-faux. Partiellement parce que son poteau était rongé à la base par les insectes et l’humidité, et partiellement parce qu’un gros cul de cheval que la décence m’interdit de nommer a décidé de prendre CE poteau comme grattoir !

Cherchez pas, on a plus de 350 poteaux sur le domaine, dont un poteau EDF en béton que nous avons équipé d’un immense tapis de caoutchouc à pointes… mais nooon… c’est le poteau malade qui bouge qui est le plus amusant pour se gratter !

Bref, il était temps de le changer…

Quand je dis « poteau », comprenez traverse de chemin de fer… oui… ici les poteaux sont des traverses de chemin de fer.

C’est rustique, c’est costaud

Enfin costaud… quand ce n’est pas pourri et malmené par des bourrins de 600 kg…

C’est surtout enterré à 1m50 de profondeur… la pure galère… Parce qu’il faut bien l’enlever pour en remettre une exactement à la même place…

Nouvelle traverse, bétonnée celle-ci, parce qu’on sait ce qui l’attend…

Fini et grillagé, d’une pierre deux coups.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.